Parents, comment s’entendre avec ses enfants pour une vie de famille épanouie ?

0

Le petit Léo, trois ans, est un vrai tyran, Coralie, l’ado est devenue insupportable avec ses paroles indigestes et ses comportements violents. Voici un portrait fictif d’enfants difficiles à maîtriser et avec qui on ne peut pas établir une bonne communication. Sans aller dans l’extrême, il est souvent constaté que la relation entre parents et enfants est difficile avec le temps et l’habitude. Avant que les choses s’aggravent, une prise de conscience suivie d’actions est la clé pour restaurer les liens dans une famille.

Soulevez le fond du problème

Les comportements nuisibles au sein d’une famille n’arrivent pas au hasard. C’est souvent la conséquence, d’un geste, d’une parole ou d’une action irréfléchis. Un ainé délaissé par sa mère peut se montrer brutal pour exprimer ses émotions. Cela peut-être aussi le cas pour un père absent ou violent dans ses paroles. Il est donc primordial de connaitre dans un premier temps le fond du problème pour rectifier le tir.

Mettez en valeur chaque membre de la famille

Chaque personne a sa place dans la famille et il est important que chacun sache son rôle clé, que ce soit le père, la mère, l’aîné ou le cadet. Pour instaurer une harmonie familiale, personne ne doit prendre la place de l’autre. Valorisez également le talent de chaque membre pour le rendre utile et le motiver à participer dans la vie familiale. Ainsi, il peut être épanouissant pour un enfant d’aider son père à faire du bricolage, à décorer une chambre ou encore d’aider sa mère à préparer une recette ou à dresser la table.

Les parents et enfants modèles n’existent pas

Enfin, arrêtez les reproches entre parents et enfants pour les omissions les plus minimes qu’ils soient. Personne ne doit pas être comparé à un modèle, puisque les déceptions vont vite affluer. Parents, sachez que même si vous souhaitez des enfants parfaits, l’imperfection est également une vertu. Enfants, l’erreur est humaine alors évitez de rappeler à vos parents tous leurs manquements.

Une communication positive

Pour changer l’atmosphère, il faut changer radicalement le langage, les termes blessants et prôner une communication positive. Au lieu de dire à son enfant : « Tu n’y arriveras jamais, vu que tu es un paresseux », préférez dire « Si tu fais des efforts, tu peux y arriver. »

Share.

About Author

Leave A Reply