Le dispositif VISALE : pour couvrir les impayés sur le loyer

0

Trouver un logement est aujourd’hui comme chercher une aiguille dans une botte de foin. Les demandes ne cessent croitre tandis que l’offre est restreinte. De plus, les conditions imposées par les propriétaires sont très drastiques. En outre, un particulier ayant une situation professionnelle encore incertaine aura moins de chance d’obtenir un contrat de location que les professionnels bien placés ayant un contrat CDI. Pour venir à la rescousse des personnes ayant une difficulté à trouver un logement, l’État a créé le dispositif VISALE. Ci-après les explications.

Qu’est-ce que le VISALE ?

VISALE ou Visa pour le Logement et l’Emploi est un dispositif de protection des jeunes de moins de 30 ans et des salariés en situation précaire contre les impayés de loyer. Le VISALE sert de garantie pour les propriétaires en cas non paiement du loyer. De ce fait, les propriétaires sont beaucoup plus intéressés par tout demandeur bénéficiant d’une prise en charge VISALE.

Le fonctionnement du VISALE

En obtenant une garantie VISALE, le locataire est couvert pour tout impayé de loyer, quels qu’en soient les motifs et cela, jusqu’à l’échéance du contrat de bail. Par contre, le VISALE n’assure pas la couverture de tout type de dégradation du bien durant la période locative. C’est donc au locataire de remettre en l’état le logement et d’en assurer les frais.

Qui peuvent bénéficier du VISALE ?

La garantie VISALE cible certains types de profils. En outre, les étudiants de moins de 30 ans et les professionnels de moins de 30 ans peuvent souscrire au VISALE. Si le candidat est âgé de plus de 30 ans, il peut bénéficier du dispositif s’il est en mutation professionnelle, s’il est en CDD ou s’il détient une promesse d’embauche de moins de trois mois. Par ailleurs, le propriétaire doit avoir obligatoirement lu et approuvé le contrat VISALE avant la signature du bail.

Share.

About Author

Leave A Reply