Comment bien éduquer un enfant adoptif ?

0

À l’annonce de l’acceptation de leur demande d’adoption, les parents adoptifs sont surexcités à l’idée d’avoir bientôt leur enfant dans leur bras. En effet, un enfant est un trésor et c’est même une perle rare pour ceux qui ne sont pas en mesure de procréer. Pourtant, l’adoption d’un enfant ne signifie pas le début d’une vie de rêve. Un enfant adoptif a ses problématiques, il n’est pas une solution à un problème, mais un être à considérer dans ses propres valeurs et une existence à assumer. L’éducation d’un enfant adoptif est un véritable terrain d’aventures, mais avec ses quelques conseils, il est possible d’avoir une famille heureuse et épanouie.

Favoriser le rapprochement

Un enfant adoptif, a besoin de contact charnel notamment avec sa mère, pour se rassurer de son amour. Il faut donc le pouponner et le manier délicatement en lui insufflant des mots doux. Bien souvent, ces enfants craignent d’être à nouveau rejetés si bien qu’ils ont besoin d’être réconfortés en permanence.

Chaque enfant est un cas spécifique

Il est important de connaitre le dossier de l’enfant avant qu’il intègre la famille, ses antécédents, ses troubles émotionnels si ce n’est plus un bébé. De cette manière, il sera plus aisé d’ajuster le comportement avec l’enfant, en fonction de ses faiblesses. En effet, un enfant agressif ne doit pas forcément être réprimandé, car c’est peut-être un signe de mal-être.

Ne dénigrez pas ses origines

Si enfant cherche à trouver ses parents d’origine, il en a pleinement le droit. Au lieu de faire obstacle à sa quête, vous contribuer à sa recherche, car un enfant a besoin de comprendre son passé pour se construire.

Dédramatisez l’adoption

À vouloir trop effacer son passé, certains parents adoptifs, laisse un blanc dans les pensées de l’enfant, ce qui le poussera davantage à s’interroger sur son passé. Le mieux est de prévoir ses questions et de les personnaliser à l’avance. Un enfant né d’un viol ne voudrait pas forcément connaitre qu’il est le fruit d’un acte inceste. Il est important de travailler ces questions avec la pouponnière qui a accueilli l’enfant.

Share.

About Author

Leave A Reply